président

Joseph Djogbénou : choisir entre un homme et son pays

On parle désormais de la Cour Djogbénou, du nom de celui qui a pris en mains la destinée de la plus haute juridiction constitutionnelle du Bénin. Il en est ainsi depuis le 8 juin dernier, date à laquelle son prédécesseur, en la personne du Professeur Théodore Holo, lui a passé le témoin. Cependant son arrivée pourtant prévisible à la tête de la Cour constitutionnelle suscite et continue de susciter une vague de réactions, les unes les plus virulentes que les autres. A tort ou à raison, les tenants de ces critiques exacerbées dénient au  nouveau gardien en chef de la Constitution du 11 décembre 1990 la légitimité de diriger la prestigieuse institution ou encore celle d’être consacré sage de la République. Ils soupçonnent à bon droit l’avocat d’être en mission pour son client Patrice Talon. ...

Fifamè Joseph Djogbénou rassure du « nécessaire devoir d’ingratitude… »

La cérémonie de passation de charges entre le nouveau et l’ancien président, Joseph Djogbénou et Théodore Holo, s’est effectivement déroulée comme prévue au siège de l’institution à Cotonou, ce vendredi 8 juin 2018. Théodore Holo, le président sortant de la haute juridiction s’est réjoui que la 5ième mandature de la Cour ait bien rempli sa mission à tous les égards. Il a invité les nouveaux membres de la Cour à faire de la constitution leur bréviaire puisque souligne-t-il, de cela « que dépend la stabilité des gouvernants » et la paix dans le pays. Son successeur, Fifamè Joseph Djogbénou a remercié les membres sortants de l’institution pour l’œuvre accompli. Il a rassuré son prédécesseur de ce que la constitution de 1990 ne sera pas un gadget. « Elle est constitution parce qu’elle construi...

Bénin Cour constitutionnelle : L’élève remplace le maître

Fifamè Joseph Djogbénou, installé avec six autres à la Cour constitutionnelle est élu président de cette institution. Le bureau devant diriger la 6ème mandature de la Cour constitutionnelle, au terme d’une élection à huit clôt qui aurait duré près de trois heures de temps au siège de l’institution, ce jeudi 7 juin 2018, les sept nouveaux sages ont élu le Fifamè Joseph Djogbénou au poste de Président de la haute juridiction. Le Raszarck Amouda Issoufou devra lui assurer les fonctions de vice-président de la Cour. À noter que c’est celui qui a été pendant longtemps assistance du professeur Holo qui lui succède à la tête de la Cour constitutionnelle. La passation de charges entre les présidents Holo et Djogbénou est prévue pour ce vendredi 8 juin 2018 à 10 heures.

Le Président veut mobiliser les énergies de tous les Béninois: la Diaspora inclue

Le Président de la République , Son Excellence Monsieur Patrice Talon rencontre les Béninois de la diaspora à un moment d’échange privilégié, le samedi 7 octobre 2017, à Paris (France) au Pavillon Vendôme. Au cours de cette rencontre, le Président évoquera les enjeux et les progrès du « Bénin Révélé » Programme d’Actions du Gouvernement. Les nombreux projets lancés ces derniers mois ont déjà permis à notre pays de retrouver la confiance de ses partenaires internationaux. Leur mise en œuvre va encore s’accélérer avec l’objectif d’améliorer concrètement le quotidien des Béninois et de relancer durablement l’économie du pays. A ce moment crucial pour l’avenir du Bénin, le Président veut mobiliser les énergies de tous les Béninois, de l’intérieur comme de la diaspora, pour révéler le fort pote...

Installation de la Commission nationale de supervision du RAVIP

 Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Patrice Talon a procédé dans la matinée de ce vendredi 29 septembre 2017, à la salle du Peuple de la Présidence de la République, à l’installation des membres de la Commission nationale de supervision du Recensement Administratif initial à Vocation d’identification de la Population (RAVIP). La cérémonie est une étape dans la mise en œuvre des dispositions de la loi n°2017-08 du 19 juin 2017 portant identification des personnes physiques en République du Bénin. A l’occasion de cette cérémonie solennelle, le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence, Monsieur Pascal Irénée KOUPAKI a rappelé, au cours de son allocution, qu’une population n’est pas une masse homogène. Cela suppose sa connaiss...

SPORTS: LE PRÉSIDENT DE LA CAF « REMERCIE SINCÈREMENT SAMUEL ETO’O » EXPLICATIONS

Il y a quelques jours, Ahmad Ahmad le président de la Confédération africaine de football (CAF) s’est exprimé sur la situation actuelle qui prévaut au sein de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). A cette occasion, l’ancien ministre malgache a salué l’attitude de l’ancien capitaine des lions indomptables Samuel Eto’o  Fils. Il faut dire que les deux hommes se sont rencontrés récemment à Kinshasa. L’une des raisons pour laquelle le goléador camerounais a effectué le déplacement pour le Congo Démocratique, était de rassurer le comité exécutif de la CAF sur les capacités du Cameroun à accueillir la grande messe du football africain. Visiblement le message de l’attaquant d’Antalyaspor est passé. La preuve, l’attitude du président de la CAF à l’endroit du camerounais. Ce sont eux-m...

Italie : le président de la Juventus écope d’un an de suspension pour de « trafic de billets »

Le président de la Juventus, Andrea Agnelli a été  sanctionné par la Fédération Italienne de Football (FIGC)  à  un an de suspension et 200.000 euros d’amende. Cette décision rendue public le lundi 25 septembre 2017 intervient dans une affaire de  « trafic de billets », comme l’a mentionné Actu Foot dans un tweet. La saison s’annonce mouvementée pour la vielle dame du championnat italien (Juventus). Alors que le club est elle-même condamné à verser 300.000 euros  pour  la vente  des tickets  à des groupes ultra dont certains probablement infiltrés comme la N’drangheta, le club devra aussi faire sans trois autres de ses dirigeants qui ont aussi écopé de la même sanction que le président. Andrea Agnelli qui a pris les rênes du club depuis 2010 et  vient d’être fraichement conduit à la tête d...

EMMANUEL MACRON S’ÉNERVE ET MENACE LES PRÉSIDENTS AFRICAINS !

La semaine dernière, Bamako, la capitale malienne a abrité le sommet du G5 Sahel.Emmanuel Macron, a été l’invité d’honneur de cette rencontre, et il n’a pas manqué de lancer quelques piques aux présidents africains qui affirment vouloir abandonner le FCFA. Pour lui, s’ils ne se sentent pas heureux avec le FCFA, ils n’ont qu’à trouver leur propre monnaie.Certains présidents africains voient le FCFA comme une malédiction et face à cette situation, le président français a répondu avec une crise de colère. Il n’a pas manqué de leur rappeler qu’ils sont toujours dans la théorie, et qu’ils feraient mieux de poser des actes concrets si cette monnaie les dérange vraiment, il a même donné l’exemple de la Mauritanie et de Madagascar. Il s’est également adressé à ceux qui ne voulaient pas sortir du F...

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…