Partager ce Post

Politique

UNE REDOUTABLE OPPOSITION EN ROUTE CONTRE LE RÉGIME DICTATORIAL DE TALON (photo)

UNE REDOUTABLE OPPOSITION EN ROUTE CONTRE LE RÉGIME DICTATORIAL DE TALON (photo)

A défaut de dialogue direct, on sera peut-être amené à revivre les durs moments d’échanges acerbes entre pouvoir et opposition. C’est en tout cas ce que laisse supposer les agissements du pouvoir Talon en place .
L’opposition, largement minoritaire au sein du Parlement, a su pourtant tirer son épingle du jeu lors des débats de la dernière session. D’aucuns pensent même qu’elle a éclipsé une majorité qui manquait d’arguments pour soutenir des mesures gouvernementales n’allant pas dans le sens de la vox populi.

La nouvelle stratégie de l’opposition consiste donc à reprendre la main, au niveau de l’usage qu’on peut faire de la Parole. Sans aucun moyen de participer à la prise de décision ou de l’orienter, elle peut, tout au moins, dénoncer. Elle le fera avec d’autant plus de vigueur qu’elle a retrouvé cette sérénité qui a fait défaut tout au long des 18 mois du pouvoir dictatorial et clanique de Patrice TALON .

Il s’agit, comme on peut le constater, d’une nouvelle donne qui, tout en assurant au pouvoir la main mise sur les affaires de l’Etat, une hégémonie durable sur le Parlement et une maîtrise de l’information au niveau des organes officiels, ne le met pas à l’abri des offensives verbales d’une opposition ragaillardie

On peut donc s’attendre à une reprise des hostilités revigorée par le sentiment partagé par plusieurs opposants que le président de la République a le temps qui joue contre lui. A mesure qu’il dure au pouvoir, l’impression qu’il a placé la barre très haut, en promettant aux citoyens le paradis « PAG « devient conviction.

On peut donc considérer que, sans le chercher vraiment, le pouvoir a poussé son opposition à ressouder ses rangs et, perspective à envisager maintenant avec sérieux, à lui remettre des bâtons dans les roues. Sans disposer réellement des forces nécessaires pour attaquer, l’opposition peut néanmoins procéder par contre, à chaque fois que le pouvoir commet des erreurs. Et Dieu sait qu’elles sont nombreuses depuis la mise en place du gouvernement TALON.

Cap sur 2021

Socialement et politiquement, Talon est soutenu par une majorité bancale de partis politiques et associations. Nombre de ces associations et partis n’ont qu’une existence nominale, sans véritable représentativité, en dehors de l’arrière-plan politique, souvent sulfureux, de certains de leurs dirigeants. C’est une coalition hétéroclite qui peuple notre espace politique. Une véritable galaxie démoniaque. Patrice Talon, est conscient que cette nébuleuse de partis et associations politiques (avec des militants fantômes) ne lui apporte rien. C’est ainsi qu’il préfère s’appuyer sur » SAFRAN » et faire recours aux membres de sa famille et à son clan. Mais ce recours aux membres de la famille et à un clan produit des effets négatifs, dévastateurs et désastreux au Bénin. Les dirigeants du pays ne sont plus jugés par rapport à leur compétence, leur intégrité plutôt au contraire au regard de leur filiation et lien de parenté à Talon où Guedegbe. N’ayant de compte à rendre à personne, d’où leurs gestions extravagantes des finances publiques. L’impunité est une façon de récompenser les membres du clan. Un système répugnant. Les béninois sont pressés à fond comme des citrons. La désillusion du clan Talon est totale. L’étendue des dégâts est : la pauvreté (80% des béninois vivent sous le seuil de la pauvreté avec moins de 1 dollar par jour), le Chômage exponentiel (Selon les statistiques de la Banque Mondiale, le taux de chômage au; Bénin oscille au dessus de 70% et 85% si l’on ne comptant pas le secteur informel ), la misère, l’absence d’infrastructure routière et sanitaire, l’insalubrité des villes et villages du Bénin.

Le gouvernement Talon ,flanche sur tous les plans alors qu’il n’a même pas encore bouclé deux années de labeur ! Car, du point de vue bilan, on ne peut pas dire que la satisfaction des béninois est au top ! Même dans les rangs des rupturiens ,le désenchantement se lit sur les visages, à tel point que certains commencent même à appeler à un remaniement ministériel à défaut du débarquement pur et simple de l’actuel équipe de TALON .

Source :https://web.facebook.com/groups/773947586057518/permalink/1460110720774531/

Partager ce Post

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Lost Password

Register

Pin It on Pinterest

Share This

Hey there!

or

Sign in

Forgot password?
Close
of

Processing files…